La grossière théorie du choc des civilisations

Publié le par Le Mirador

http://ethnolyceum.files.wordpress.com/2008/12/dessousdescartes_sh_choc_des_civilisations.jpg
Les 9 civilisations actuelles selon Huntington

En 1993, Samuel Huntington développe une théorie selon laquelle nous serions passé d'un monde bipolaire divisé par la fracture idéologique est-ouest à un monde ou les conflits auraient pour principal moteur l'affrontement des civilisations. Il expliquait d'ailleurs que la candidature de la Chine pour les J.O en 2000 avait été rejetée au profit de Sydney pour des raisons de civilisations. Pourtant la Chine a été retenue pour  les J.O de Pékin en 2008. Néanmoins, sa théorie a toujours autant de succès, en particulier depuis les attentats du 11 septembre 2001. L'émission Les dessous de cartes propose une mise à l'épreuve de cette théorie, à l'aide des cartes et des faits. Selon Huntington, le monde serait découpé en 9 civilisations comme le présente la carte ci-dessus. Premièrement, nous notons dans son classement une confusion entre civilisations et religions. En effet, les latino-américains et occidentaux partagent les mêmes religions. Ainsi, de nombreux experts politiques de Washington voudraient expliquer les conflits actuels et à venir selon cette théorie. Selon lui, il y aurait des conflits de cultures entre monde occidental et monde islamique et des conflits économiques entre monde occidental et monde asiatique. En réalité, il n'existe pas de véritable bloc asiatique car de nombreux conflits entre ces pays sont apparus au cours de l'histoire, engendrant une faible solidarité et coopération militaire. Quant au choc Occident-Asie, rappelons qu'il y a une grosse communauté asiatique aux USA, que ces derniers investissent massivement au Japon et que celui-ci détient une grande partie des bons du trésor américain. Cela s'appelle donc une communauté d'intérêts. Il n'y a pas de civilisation islamique mais une terre d'islam avec différents courants tels que le sunnisme et le chiisme, eux mêmes divisés en d'autres courants. Il y a également différents peuples, parfois hostiles entre eux, tels que les arabes, les perses, les turques, les panjâbîs, avec des leurs propres coutumes et histoire. La carte des guerres s'oppose également à la thèse d'Huntington comme le montre la guerre en 1980 entre les sunnites d'Irak et les chiites d'Iran. De plus, on nous présente des confits religieux tels que celui du Soudan, opposant musulmans et chrétiens, alors qu'il s'agit en réalité de conflits de territoires et de pouvoirs, comme en Israël. La théorie du choc des civilisations est utilisée par le pouvoir executif de Washington afin de donner la réponse qu'il convient au terrorisme islamiste. Mais comme le montre cette analyse, elle est beaucoup trop simpliste et ne permet pas de comprendre ni d'expliquer le terrorisme islamiste.

Durée : 9 min 52

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article