Les banques vues par Eric Laurent

Publié le par Le Mirador


Eric Laurent, grand reporter français et spécialiste de politique internationale, présente son dernier livre intitulé "La face cache des banques". Dans cet ouvrage, il met en évidence les inter-connections entre les pouvoirs financiers et les pouvoirs politiques, en particulier ceux des démocrates! Selon lui, la montée en puissance du système financier a commencé avec la présidence de Bill Clinton qui était fasciné par ce milieu. Il montre comment Robert Rubin, ministre des finances, et Lawrence Summers, son adjoint, ont vendu à Clinton puis à Obama, l'idée que le pouvoir financier est la quintescence de la puissance américaine. Il évoque aussi l'influence de Goldman Sachs, la plus ancienne et plus grande banque américaine, qui essaie de privatiser le maximum d'infrastructures. Il montre aussi que tous ceux qui ont plus ou moins dirigés cette banque se retrouvent au plus haut niveau de la politique des USA. En fait, Goldman Sachs épouse l'ensemble du milieu financier et politique américain. Par ailleurs, il expose les traits de personnalité communs qui caractérisent les plus hauts financiers : leur totale indifférence à l'égard de la crise qu'ils ont générée, leur cynisme démesuré, leur sentiment d'impunité. Enfin, il termine cette interview en affirmant que, malgré l'ampleur de la crise, les politiques continuent à fermer les yeux. Selon lui, pour sortir de cette crise, il faudrait une régulation du système américain, ce qui ne semble pas se mettre en place.
 
Durée : 4 min 01

Commenter cet article