La chambre forte mondiale de graines du Svalbard : Un projet pour la biodiversité ou la guerre biologique ?

Publié le par Le Mirador

http://www.instablogsimages.com/images/2007/11/16/svalbard-global-seed-vault_9.jpgSvalbard Global Seed Vault

Le Svalbard Global Seed Vault (littéralement Chambre forte mondiale de graines du Svalbard), est une chambre forte souterraine sur l'île norvégienne du Spitzberg destinée à conserver dans un lieu sécurisé des graines de toutes les cultures vivrières de la planète et ainsi de préserver la diversité génétique. La planète étant en perte de biodiversité constante, un scientifique explique qu'il était nécessaire de construire une telle infrastructure. Ce projet norvégien  financé au niveau international, renferme plus de 100 000 échantillons. Le reportage conclut qu'il est le plus intéressant, le plus positif et le plus rassembleur de notre génération.
Mais cette initiative sucite des controverses. En effet, dans un article, William Engdahl, émet des doutes sur les bienfaits du projet puisque Bill Gates, David Rockefeller, Monsanto et Syngenta participent à son financement. Il dénonce l'idéologie eugénique des élites mondialistes, dont les Rockefeller, qui vise à créer un monde génétiquement "pure" par l'intermédiaire de la fondation Rockefeller. La fondation Rockefeller, créée en 1913, leur permet de ne pas payer d'impôts et aurait par ailleurs financé l'eugénisme d'Hitler. Le CGIAR, créé en 1972 par les fondations Rockefeller et Ford a pour but de propager un modèle de Révolution Verte agro-alimentaire et promouvoir la "révolution génétique" dans les pays en voie de développement. Ainsi,  connaissant les arrières pensées des Rockefeller, le contrôle des mutinationales sur l'agrochimie et les semances, l'auteur met en évidence le lien qu'il pourrait y avoir entre la création de la banque de graines du Svalbard et son utilisation. Selon lui, le projet servirait plutôt à mener une guerre biologique par les OGM, soit un contrôle de la nourriture, en particulier sur les pays en voie de développement.

Durée : 9 min 21

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article