L'impérialisme des "cinglés"

Publié le par Le Mirador

http://rwor.org/a/021/images/raymcgovern.jpgRay Mc Govern, ex agent de la CIA devenu miltant politique en particulier contre Bush
(photo©Laura Hanifin)

Selon Ray Mc Govern, les dirigeants qui dictent la politique américaine sont appelés "les cinglés". Il cite quelques noms : Richard Perle, Paul Wolfowitz, Douglas Feith, Donald Rumsfeld. Ces derniers sont à l'origine du PNAC (Projet pour le Nouveau Siècle Américain) dont le but est de promouvoir le leadership mondial des États-Unis. Une phrase  de William Kristol (journaliste américain néo-conservateur et partisan de la puissance américaine et du renforcement de sa présence au Moyen-Orient.) pourrait résumer ce projet : "les militaires américains livreront un combat comme l'a fait la cavalerie dans la conquête de l'Ouest". Par ailleurs, nous pouvons noter que depuis la 2nde guerre mondiale les USA ont directement ou indirectement attaqué 72 pays. Ceci montre bien la volonté impérialiste des "cinglés" à travers le monde. Ainsi, la guerre au terrorisme de Bush n'est qu'une autre appellation du Péril rouge pour justifier des agressions systématiques. De plus, leur intervention n'a débouché sur aucune démocratie. Malgré des faits bien documentés, les médias présentent rarement les USA sur ce qu'ils provoquent réellement, c'est à dire le véritable terrorisme. D'autre part, les médias américains vénèrent la technologie militaire du Pentagone afin que le peuple accepte mieux leur politique de guerre. Celle-ci a été particulièrement désastreuse au cours de l'histoire puisque 10% des victimes étaient des civils durant la 1ère guerre mondiale, 50% durant la 2nde, 70% durant celle du Vietnam et 90% durant celle d'Irak. En France, certaines personnalités telles que Philippe Val, BHL ou Pierre André Taguieff dénoncent l'anti-américanisme afin que l'opinion française se penche en faveur des USA.

Durée : 8 min 09

Commenter cet article