Conférence de Copenhague : Défit écologique ou réelle imposture ?

Publié le par Le Mirador

La prochaine conférence sur le climat qui se déroulera à Copenhague doit permettre un accord international sur le climat et donner une suite au Protocole de Kyoto. Si cette conférence sucite l'espoir, Lord Christopher Monckton, spécialiste du climat à l'université du Minnesota, annonce une écatombe si ce nouveau traité est ratifié. Mr Monckton, qui l'a lu en détail, affirme que ses objectifs sont  :

1) Tout d'abord d'établir un gouvernement mondial
2) de transférer les richesses des pays de l'Ouest vers les pays du 1/3 monde, en dédommagement des émissions de CO2 rejettés ("dette climatique") par ces premiers
3) la mise en vigueur ce cette "dette climatique"

Par ailleurs, il dit au passage, que les rejets de CO2 n'ont pas chamboulé la planète comme on tend à nous le marteler. Il met en évidence comment  Greenpeace a été accaparée par les communistes hors du mur de Berlin et qu'aujourd hui l'objectif est détablir un gouvernement mondial communiste. Selon lui, Obama, qui a été désigné prix nobel de la paix, signera ce traité. Le risque qu'il comporte est qu'une fois signé, il prendra le pas sur la constitution américaine et ne pourra plus être résilié. La conséquence sera qu'il mettra fin à la démocratie, à la prosperité des citoyens. Mr Monckton fait appel à la raison pour empêcher la signature de ce traité.

Durée : 4 min 24

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article