La Commission Européenne : une institution peu démocratique

Publié le par Le Mirador

En présentant le traité le  Lisbonne Raoul Marc Jennar en profite pour parler de la Commission Européenne, qui est une institution non élue par le peuple. La CE change tous les 5 ans par le biais de négociations du Conseil européen (réunion des chefs d'état ou de gouvernement) qui décide quel sera le nouveau président. Ensuite, le président (proposé au conseil européen par le groupe Bilderberg) entame des négociations avec les 27 gouvernements concernant le budget que souhaite les différents commissaires et quels seront ces différents commissaires de la CE.  Le seul moment de démocratie intervient quand chacun des commissaires, choisis par le président, vont au parlement pour discuter des matières qu'ils vont traiter. Mais après ce moment, la CE, qui n'est quasiment plus soumise au contrôle du Parlement européen, jouit de tous les pouvoirs attribués depuis 1957.

Publié dans Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article